Croatie

Nos coups de coeur en Croatie

  • Motovun : un nid d’aigle très romantique, surtout lorsque l’on séjourne à l’hôtel Kastel
  • les glaces (notamment celles de Vincek à Zagreb), aussi bonnes que leurs homologues italiennes
  • la presqu’île de Kamenjak aux alentours de Pula et le ravissant petit port de Rovinj
  • sur l’Île de Cres, notre hébergement sur les hauteurs de Grabar, ainsi que le petit port croquignolet de Veli Losinj et la magnifique crique de Roverska Bay
  • les lacs de Plitvice : paysage féérique de collines boisées entourant de magnifiques lacs turquoises reliés par une série de cascades.
  • sur l’île de Dugi Otok : la plage de sable de Sakarun et la vue sur l’archipel des Kornati depuis le fort dans le parc naturel de Telascica
  • Trogir : sous le charme de la vielle ville médiévale
  • Hvar : notre séjour sur la coline de Krizni Rat, ainsi que les tapas de l’auberge Konoba Menego
  • Korkula : la Moreska, spectacle de sabres, ainsi que les superbes baies de Pupnatska et de Poplat
  • Dubrovnik : lieu patiné par le temps, superbe promenade sur les remparts et dîner romantique dans l’excellent restaurant Ravelin, au-dessus du port

 

La Croatie est un pays très « facile » à explorer, notamment avec des enfants. Il y a un niveau d’infrastructure comparable à celui de la France. Excellent réseau routier parfaitement entretenu, poste d’essence fréquent, parc automobile des plus récent, très bon réseau hôtelier, nombreuses infrastructures de jeux pour les enfants dans les villes, bonne densité de distributeurs de billets, y compris dans les îles.  La langue ne pose aucune difficulté : nous avons été impressionnés par la facilité avec laquelle les Croates parlent couramment l’anglais et l’italien. Nous avons à France beaucoup de progèès à faire de ce côté-là …

Le plus pratique pour visiter le pays est bien évidemment la location d’un véhicule. Celà ne pose bien sûr aucun problème, notamment dès votre arrivée à l’aéroport de Zagreb où les loueurs sont légions. Nous avions réservé à l’avance depuis la France chez Auto Escape une Golf 5 places que nous avons pris à Zagreb et que nous avons rendu à Dubrovnik (860 € pour 3 semaines : 2.000 km parcourus). Le coût de l’essence est équivalent à celui de la France. Un conseil pour les parents : nous avions amené nos réhaussseurs pour enfants depuis la France (35€ à l’achat contre 50€ à la location sur place …).

Pour les trajets entre les îles, les car-ferries sont fréquents mais il faut compter 1h30 d’attente avant d’embarquer durant les mois d’été … il faut donc calculer votre heure d’arrivée en conséquence. Les billets s’achètent sur place. La compagnie la plus importante est  Jadrolinija (prononcez yadrolinia) : elle dessert la plupart des ports.Vous pouvez planifier vos trajets sur leur site très pratique  (mais la réservation de billet n’est pas possible pour les trajets internes à la Croatie) : http://www.jadrolinija.hr/default.aspx?dpid=1304.  Les tarifs sont sur http://www.jadrolinija.hr/default.aspx?dpid=1338.

Une autre compagnie, Rapska Plovidba, propose de rejoindre l’île de Rab (Mišnjak) depuis le continent (Jablanac) ainsi que des traversées entre l’île de Rab et l’île de Pag : http://www.rapska-plovidba.hr/plovni_en.html.

Bon plan également pour réserver les hébergement : l’excellent site http://www.booking.com qui propose plus de 275 000 lieux dans le monde (hôtels, chambres d’hôtes, appartements, villas …), avec photos intérieur et extérieur, descriptif des équipements et des prestations et disponibilité en ligne. Votre hôté reçoit votre réservation en temps réel.

1. Zagreb

  • Aéroport : gare des bus en face de la sortie des arrivées internationales  : départ toutes les 30 min de 7h à 20h. Arrêt Autobusni Kolodvor. De là, le tram n°6 transfert sur la place centrale.
  • Parc pour les enfants : lacs de Bundek, à 2km au sud de la gare-routière aller devant la gare ferroviaire (Glavni Kolodvor), dans la rue qui lui fait face, sur le trottoir d’en face sur la droite quand on regarde la gare, descendre les escalators et tourner à gauche. longer une galerie marchande e déboucher sur un terminal de bus urbains. prendre l’un des bus n°219 à 229,268 168 ou  234 et s’arrêter au 3ème arrêt, Bundek. Traverser la voie rapide : et marcher 10 min dans un parc planté d’arbre. les aires de jeux se trouvent peu après un espace de baignade bétonné.
  • Hébergement : Palace hôtel. Trg Strossmayerov 10. Position centrale, à 10 min de la place Jelacica. Belle déco, notamment la salle de restaurant. Superbe verrière. Certains clients illustres …
  • Restauration : Excellentes glaces chez Vincek, sur Ilica, à l’angle de Tomiceva, c’est à dire des escaliers du funiculaire.
  • Visites (1 journée) : une matinée pour visiter les principaux lieux de Zagreb l’après-midi : détente au parc pour enfants, au sud de la ville

2. Motovun

  • Hébergement : Hôtel Kastel (Trg Andrea Antico 7), superbe vue, piscine avec jacuzzi
  • Restauration :
    • à Motovun :terrasse de l’hôtel Kastel : excellente restauration depuis la terrasse où l’on peut jouir du coucher de soleil
    • à Hum : auberge Humska Konoba
  • villages fortifiés (1 journée) :
    • Motovun, superbe : monter au sommet, promenade sur les remparts, petites ruelles dans le village
    • Oprtalj : à voir de loin pour le cadre de ce petit village perché
    • Groznjan : on peut consacrer 2h à se ballader dans ce beau village perché, peuplé d’une colonie d’artistes
    • Roc : ne vaut pas le détour, peu de chose à voir
    • Hum : charmant village fortifié et bonne auberge.
  • côte istrienne (1 journée) :
    • Porec : basilique Euphrasienne et promenade dans la vieille ville
    • Fjord de Lim : bel endroit pour déjeuner et se rafraichir
    • Rovinj : balade dans la vieille villet et baignade à Crevi Otok (prendre le bateau au bout du quai, vers Sveti Andrija)

3. Pula

  • Hébergement : Apartments Nicole (Gortanova 50): assez grand appartement très propre dans la banlieue de Pula, à 10 min du centre en voiture. Commerces à proximité.
  • Restauration : Milan : nourriture très fine, mais service lent et coût trop élevé pour la prestation
  • Visite (1 journée) :
    • matinée : amphithéatre (y être à 9h pour éviter la foule) et visite de la ville (le temple d’Auguste ne vaut pas la peine d’y rentrer  et  on n’a pas de belle vue depuis le Kastel : inutile donc d’en faire l’ascenssion)
    • après-midi : explorer les plages de la pointe de Kamenjak (notamment :
      • Pinizule avec sa promenade au milieu des sculptures de dinosaures, jusqu’à une belle plage
      • Plovanije : belle crique, ok pour les enfants
      • Mala Kolombarica pour se desalatérer au Safari Bar, bar à la déco décalée au milieu d’une bambouseraie. Excellente limonade maison.
      • Portic : superbe baie avec beau point de vue sur les îlots en face. Des voiliers sont souvent au mouillage.
  • Transports en car-ferry : Jadrolinja.com pour les départs depuis Brestova vers l’île de Cres
  • Visiter Labin (2h) avant de prendre le ferry à Brestova pour l’île de Cres.

4. Ile de Cres

  • Hébergement : Apartments Ljuba & Lili (Grabar 120) : appartement dans belle maison de pierre (accueil un peu froid des hôtes, dommage). De la terrasse, on dîne en regardant le soleil se coucher sur le port de Cres.
  • Visites :
    • Belle route en corniche en quittant Cres par le Sud.
    • Valun et Lubenice (1 jour). Attention, la route pour Lubenic est super étroite et bordée de murets : des niches permettent aux berlines de se garer. Ne pas s’y aventurer avec un camping car aux heures de pointe … Baignade dans une crique isolée en contrebas de Lubenice mais à pied, compter 1h30 aller-retour et çà grimpe sec au retour : préférer prendre un taxi depuis Valun
    • île de Losinj : Mali Losinj et Veli Losinj (1 jour). Baignade dans la Rovenska Bay et restaurant Bora Bar dans cette baie.

5. île de Rab

  • Hébergement : Suha Punta Resort, à Kampor. Sympatiques bungalows sous les pins à 100m de la plage. Aurait mérité d’y séjourner 2 nuits
  • plusieurs spectacles l’été pour revivre certaines scènes de chevaliers au Moyen Age, notamment en juillet. Dates sur internet.

6. Lacs de Plitvice

  • Hébergement : House Tomljanovic, à Jezerce, à 3 km de l’entrée n°2. Très belle maison, style chalet de montagne, fleuri avec goût. Grand jardin avec jeux pour les enfants. Propriétaires charmants.
  • Visites : prévoir 2 jours pour visiter les lacs : commencer par une après-midi consacrée aux lacs supérieurs et une matinée aux lacs inférieurs dont les cascades bénéficient d’un meilleur éclairage le matin

7. Île de Dugi Otok

  • Hébergement : Gorgonia Aparments (Veli Rat – Veronic), très agréable.
  • Restauration : Restaurant de Gorgonia Aparments. Très bonnes bruchetta et excellents plats de poissons grillés.
  • plages : plage de sable, dans la baie de Sakarun : entre Verunic et Veli Rat. petite plage confidentielle : Pantera, à gauche lorsque l’on regarde le phare depuis la terre.
  • y passer 3 jours de détente, dont un entier consacré à la découverte en bateau de l’archipel des Kornati. Le propriétaire de Gorgonia vous organisera sans problème cet excursion avec l’un de ses amis, au départ du petit port de Zaglav (à 45 min de Veli Rat). A midi, vous mangerez dans la maison du propriétaire du bateau, un gargantuesque plateau de poissons grillés. Le deuxième jour pourra être consacré à la découverte du Parc de Telascica, le troisième au farniente sur les belles plages du Nord de l’île (vers Veli Rat).

8. Parc national de Krka

  • Hébergement : Vila Marija (Dr Franja Tudjmana 2 à Skradin). Il s’agit d’un Hôtel. Propre, spacieux, mais … sans clim. Un peu bruyant car donnant sur une rue, certes piétonne, mais peuplée de bars …
  • Restauration :
  • Visites : 3 choix possibles :
    • se contenter des spectaculaires chutes d’eau de Skradinski Buk (45 min en bateau depuis l’entrée à Skradin)
    • depuis le haut des chutes de Skradinski Buk, balade en bateau sur la Krka jusqu’au monastère de Visovac (2h A/R dont 30min d’arrêt pour visiter le monastère)
    • poursuivre (1h30 de plus A/R) la balade en bateau au-delà du monastère jusqu’aux chutes Roski Slap.

9. Trogir

  • Hébergement : Rooms Stipcic (Matjie Gupca 34), un des rares hébergement au coeur de la vieille ville. Superbe maison de pierre médiévale, sur 2 niveaux. Génial. Doté d’un parking, ce qui est essentiel car la vieille ville est entièrement piétonne.
  • Restauration : A Trogir, pour dîner : Alka, Augustina Kazotica : excellents poissons comme des rascasses ou des saint-pierres. A Split, pour goûter : succulents cocktails au bar à fruits Kokolo, près de la porte Aenea qui donne sur le quai.
  • Plage :
    • Très bonne plage familiale et pas bondée : celle de Pantan : depuis Trogir, prendre la route en direction de Split. On passe d’abord devant une station service sur la droite puis, peu de temps après devant une station de lavage de voiture sur la gauche. Pour aller sur la plage de Pantan, il faut prendre le chemin à droite juste en face de la station de lavage. La plage n’est pas indiquée mais elle se trouve à 300m. Un large parking la dessert. Cette plage est parfaite pour les enfants en bas âge : nombreuses places à l’ombre et peu de hauteur d’eau (on a pied sur au moins 100m), bcp de coquillages. En revanche, pas de possibilité de faire des plongeons.
    • Très touristique et très bondée : Okrug Gornji, appelé ici Copacabana en raison de sa longueur (2km) et des multiples bars qui la bordent. Des navettes en bateau (cher) la desservent régulièrement, mais on peu s’y rendre facilement en voiture et s’y garer sans trop de difficulté.
  • Transports : Bateau Trogir – Split : un très agréable trajet d’1h15 permet d’éviter la route (très moche car très fréquentée et bordée de zones industrielles), les nombreuses zones d’embouteillage ainsi qu’un gros problème de stationnement à Split. Le coût du trajet est de 24 kn par adulte et de 12kn par enfant. Le bateau de la compagnie Bura Line se prend à Trogir à 50m à gauche du pont en direction de Staline. Les départs (du 21 mai au 30 sept) de Trogir ont lieu à 8h15, 9h30, 11h15, 14h30, 15h30, 18h30 et les retours depuis Split se font à 8h45, 10h00, 11h45, 15h00, 16h00, 19h00. Les tarifs sont de 24 kn aller-simple par adulte de de 12 kn par enfant de 4 à 10 ans.
  • Visite : consacrer la matinée à la visite du palais de Diocletien à Split est amplement suffisant.  Trogir se visite en 2h.

 

10. Île de Hvar

  • Hébergement : House Pejkovic (Krizni Rat 32). Superbe maison de pierre disposant d’un immense balcon-terrasse surplombant la mer. A 10 min du centre-ville de Hvar. Idéalement situé pour la baignade dans les criques en face.
  • Restauration : Konoba Menego : petite auberge située sur la droite en montant depuis la place principale l’escalier montant vers la forteresse. Restaurant genre tapas que l’on déguste sur des tables en tonneau  – assiette dalmate (deux sortes de fromage dont un est gouteux, ce qui est suffisamment rare en Croatie pour être souligné, lard et jambon fumés, olives), poissons marinés, courgettes et aubergines marinées et grillées, pain garni, le tout arrosé d’un excellent vin blanc (Saint Klement) produit sur la petite île de Palmizana, en face de Hvar. On trouve cette très bonne adresse en montant les escaliers depuis la place principale (quasiment en face de l’Office de tourisme) en direction de la forteresse.
  • Plage : un des meilleurs endroits pour se baigner à Hvar en évitant la foule se situe en face de la maison où l’on séjournait.

 

11. Île de Korkula

  • Hébergement : Soline Accomodation. On ne recommande pas car assez salle et peu lumineux : il y a plein d’autres lieux à Korkula ou à Soline.
  • Plage :
    • Au nord de l’île : baie de Vaja près de Racisce : magnifique crique de galets blancs. Une route étroite mais bitumée serpentant au milieu des oliviers permet d’atteindre la place depuis Racisce. Petit parking au bout.
    • A Korkula : plage de Lumbarda : accessible en voiture (parking au bout) à 2km par la route au milieu des vignes, passant devant le supermarché. Plage de sable mais nous avons trouvé l’eau assez sale.
    • Au sud de l’île : superbe baie de Pupnatska : contrairement à ce que l’on peut lire dans les guides, la route pour descendre sur cette plage ne pose aucun problème. L’endroit est superbe, une large baie ourlée de pains avec une plage de galets blancs et une eau transparente. Peu d’ombre. Deux restaurants de poissons sur place.
    • Vers Vela Luka : baie de Poplat. Pas simple à trouver (jalousement gardée par ses habitants) : quelques pancartes indiquent le lieu, mais elles ne sont pas légion. La route n’est pas bitumée jusqu’au bout.
  • Spectacle : danse de chevaliers avec des sabres tous les lundi à 20h30 porte Sud (billets vendus un peu partout en ville, dont à l’Office du Tourisme).

 

12. Dubrovnik

  • Hébergement : Vila Flores Svetog Josipa 5). Grand luxe pour cette habitation situé dans une très belle maison au centre de la vieille ville, à 50m de Placa.
  • Restauration :
    • Dîner romantique sur une terrasse au-dessus du port, dans l’excellent restaurant Ravelin (pâtes, salades, poisson, boeuf tartufo).
    • Petit déjeuner : Sugar and Spice, à côté de la Vila Flores Svetog Dominika, à proximité de la Porte Ploce
  • Visite (2 jours). Compter 1h30 pour faire le tour des remparts, à faire plutôt en fin d’après-midi pour la lumière. Emprunter le téléphérique pour admirer la vue depuis le mont Srd.
  • Transport : si vous devez rendre une voiture à l’aéroport, essayer de synchroniser l’heure de restitution du véhicule avec l’heure d’arrivée d’un avion à l’aéroport : en effet, les bus Atlas effectuent pour 35 Kn le trajet entre l’aéroport et la gare routière de la Porte Pile, mais ne partent qu’au moment des arrivées d’avions. Sinon, le taxi coûte 240 Kn.
  • Baignade : nous ne nous sommes pas baignés à Dubrovnik, mais celà doit être possible, notamment en prenant le bus n°6 depuis la Porte Pile jusqu’à Lapad, puis en suivant la côte jusqu’à l’hôtel Kompas. Il y a, semble-t-il,  une longue plage (appelée Copacabana avec du sable et des toboggans).

 

5 réponses à Croatie

  • sandrine dit :

    Merci pour ce joli (et rare) blog sur la Croatie. Nous sommes en partance pour ce superbe pays et votre histoire guidera nos pas

  • Martine dit :

    Magnifique résumé.

    Est-ce que vous avez pris un bâteau de Ile de Cres pour rejoindre Ile de Rab ou vous êtes retourner à Brestova ?

    Merci de votre réponse.

    • esimonet dit :

      Bonjour Martine et désolé de ce délais de réponse …
      Oui, pour rejoindre Rab en partant de Cres par la mer, il faut prendre 2 ferries :
      - le 1er, sur l’île de Cres, se prend à Merag (nous avons pris celui de 10h00). Il vous emmène en 25 minutes à Valbrisca sur l’île de Krk
      - de là, on prend un 2ème ferry (le notre était à 11h45) qui vous dépose à Lopar sur l’île de Rab après 1h30 de trajet.

      Emmanuel

  • ronan dit :

    Merci pour ce résumé.
    Mais je ne comprendrais jamais le besoin des webmaster d’interdire le clique droit. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>