Istrie – Motovun

Mercredi 8 août : route vers Motovun

Nous gagnons de bon matin l’aéroport afin de prendre possession de la voiture que l’on a réservé depuis la France : une super Golf noire ! Le réseau routier croate est vraiment impeccable et comparable à celui que nous avons en France. La route devient de plus en plus montagneuse à mesure que l’on s’enfonce dans cette région que l’on appelle l’Istrie, connue pour ses productions de vins, d’huile d’olive et de truffes blanches et noires.

L’Istrie regorge de paysages superbes. Nombreux sont les petits villages perchés sur les collines. Ceux-ci sont tous fortifiés avec force remparts, portes défensives, tours de guet et églises au sommet.

 

Nous arrivons dans le village de Motovun en début d’après-midi. Le parking est en bas du village et une route au pavés patinés monte dur au milieu des hautes maisons de pierre au premier étage desquelles ont trouve des boutiques de vente de vin, d’huile d’olive et de truffes. Nous franchissons dans le village une première porte fortifiée. Celle-ci porte en blason un Lion de Venise rappelant le rattachement de l’Istrie à la Sérénissime au 13ème siècle.

La rue principale débouche sur une adorable placette : les racines des marronniers multiséculaires ont soulevé les pavés patinés par les milliers de pas trainants des promeneurs alanguis par le bonheur simple d’être tout simplement là, à l’ombre bienfaisante d’épais feuillages protégeant comme une douce main de la chaleur de plomb au dessus de nos tête, alors que le regard embrase les vignes alentours.

Sur la placette s’étale la façade rouge carmin de l’hôtel Kastel. Après avoir pris possession de notre chambre (vue sur le vignoble !), nous nous délassons dans la piscine et le solarium. Tandis que Nadine exulte en alternant avec élégance la nage papillon et le crawl en enchainant avec maestria les longueur, je me prélasse avec la même énergie dans le jacuzzi, alors que nos bambins bravent les interdits (mais nous sommes seuls à partager ce bonheur) en plongeant avec force éclaboussures.   En fin de journée, alors que la lumière décline, le tour des remparts nous permet de profiter de la vue sublime sur la campagne. En bas, les ombres des buissons du bocage s’allongent déjà, et les vignes se parent de leur robe de nuit. Notre nid d’aigle prend alors des teintes rosées sur la pierre des murailles. Un parapente s’élance depuis le bas des murs et plane au-dessus des champs : quel bonheur cela doit-il être que de se prendre pour un aigle.

 

Jeudi 9 août : l’Istrie intérieure.

Aujourd’hui, nous avons prévu un circuit reliant les petits villages perchés de ce coin de Croatie qui ressemble à ces images de la Toscane italienne. Nous passons ainsi par Oprtalj puis Buje, puis nous nous arrêtons à Groznjan. Nous paraissons avec délectation dans les ruelles tortueuses de ce charmant village d’artistes. Des peintres, des sculpteurs, des musiciens ont élu domicile en ce lieu où ils semblent vivre une existence bohème au frais de leur galeries sises dans les vieilles masures au murs épais, serrées les unes contre les autres comme pour se protéger   de fantômes d’un temps révolu. Les façades aux tons pastels et aux volets aux couleurs vives côtoient les portes fortifiées et les remparts au-dessus desquels le regard se perd jusqu’à la mer, déjà proche. Un dédale de petits escaliers de pierre et de ruelles entre de hauts murets de pierre conduisent à des placettes endormies sous les treilles de vignes ou de glycine.

Nous poursuivons notre route qui nous mène au milieu des vignes vers les villages fortifiés de Roc puis de Hum. Dans ce dernier, les remparts ont été construits au XIème siècle, alors que les deux tours fortifiées datent du XIème siècle. Nous nous régalons d’un plateau de jambon cru et de fromage de brebis, arrosé d’un verre de vin rouge à l’auberge Humska Konoba.

Le temps nous manque pour visiter Pazin et nous préférons reprendre le chemin du retour vers Motovun afin de se reposer dans la piscine de notre hôtel. En soirée, nous dînons de risotto et de salades aux truffes sur la placette en admirant le coucher de soleil.

 

Etape précédente Galerie photos Etape suivante