Sur l’île de Gili Meno

Depuis l’île de Lombok, vu que nous sommes arrivés trop tard pour prendre le bateau public vers les Gili (il partait à 9h …), nous avons louer les services d’un pêcheur pour la traversée d’une trentaine de minutes. Les 3 îles apparaisent, minces galettes posées sur l’eau. A leur abord, les eaux turquoises apparaissent, attirantes.

 

Notre hotel, Tao-Kombo, est un losmen zen pour Robinson … Sans plus attendre, nous filons sur les plages paradisiaques. L’eau est à 28°C et l’air embaume du parfum subtile des fleurs de frangipaniers : un vrai délice.

 

L’île de Gili Meno est de dimension réduite, on en fait le tour en 1 à 2 heures. Les calêches (on les appelle ici les cidomo) sont un moyen de transport pratique lorsque l’on est un peu fatigué. Petite pause au Dyna Café où nous savourons des jus frais de bananes, goyaves et d’ananas en attendant le coucher du soleil sur la mer de Bali.

 

Le lendemain, nous nageons avec masque et tuba au milieu des poissons multicolores. Le meilleur spot semble être devant le Dyna Café. On note que le corail est passablement abimé par le réchauffement des eaux. La côte Nord est propice au snorkelling, tandis que celle du Sud est plutôt le domaine des surfeurs.

 

 

L’après-midi, pendant que les enfants font une sieste sur une nate du Dyna Café, nous savoureux de délicieux jus de fruits frais de mangue. L’île de Gili Meno est un vrai coup de coeur, un havre de douceur, de calme et de bien-être.

En soirée, une table nous attend sur la plage. Nous dégustons les spécialités locales de poissons grillés en admirant le soleil se coucher derrière la petite île de Gili Trawangen. Quel bonheur de dîner les pieds dans l’eau …

 

 

Etape précédente | Galerie Photos | Etape suivante