USA

Que de beautés de la nature réunies dans les Parcs naturels de l’Ouest américains !

Il y a bien sûr le Grand Canyon du Colorado, l’une des sept merveilles du monde, fruit du long travail d’érosion de l’impétueux fleuve, et qui coupe le souffle de n’importe quel point par lequel on l’observe; mais il y a aussi les fantastiques arches naturelles façonnées par l’érosion de la roche friable en Utah, les inquiétantes boules de pierres suspendues par magie au-dessus de nos têtes à Lee Ferry ou encore les vertigineux obélisques de pierre rose au fond du canyon de Chelly.

Mais on pense également à l’armée de gnomes de pierre dans la Goblin Valley, aux aiguilles fines et acérées dressés vaillamment vers le ciel que la lumière de fin de journée ferait prendre pour un brasier ardent, ou aussi au splendide décor de western dans Monument Valley sur le territoire des indiens Navajos en Arizona. On pense également à forêts ces forêts entièrement fossilisées dans Petrified Forest Parc.

Et que dire du spectacle fascinant du soleil pénétrant par le mince filet comme laissé par un sabre divin à Antelope Canyon, révélant un décor proche d’une sculpture contemporaine ou encore de Mono Lake, résultat d’une gigantesque explosion volcanique, qui nous a laissé ces formations qui ressemblent aux ruines d’un ancien chateau émergeant du lac qui l’aurait englouti.

Sans oublier l’une des dépressions les plus profondes du monde, Death Valley en Californie, ou encore les parois granitiques vertigineuses, des cascades de plus de 700m de haut, et les forêts de Séquoia dans le parc de Yosemite où l’on croise au petit matin des cerfs et des ours.

La magie, c’est aussi le fossé qui existe l’habitat troglodyte et les pétroglyphes que les indiens Anasazi ont laissés il y a mille ans au Nouveau-Mexique et cette débauche d’énergie en plein désert qu’est Las Vegas, ces deux endroits si différents étant séparés tantôt par un interminable ruban d’asphalte, tantôt  par des chemins de poussière rouge où l’on pense qu’une diligence va surgir au tournant.

Mais l’Ouest, c’est aussi cette ville si attachante, San Francisco, pleine de gaité, de liberté, de couleurs que nous avons découvert un certain 11 septembre 2001 …

 

Galerie photos  |       Etape suivante >