USA – Canyon de Chelly

Nous quittons Gallup vers 10 h 00 en direction du Canyon de Chelly, prononcé « Canyon di Che ». Nous abordons le Canyon par la route Sud pendant que le soleil brille encore un peu car de lourds nuages s’avancent vers nous dangereusement menaçants. Le Canyon de Chelly est une faille que l’on découvre au milieu d’une plaine désertique. L’érosion a taillé ce canyon aux formes rondes et la couleur saumon l’illumine.

Nous projetons de faire une balade de 2 h 00 dans le Canyon, qui comparé au Grand Canyon, nous permet dès les sommets d’appréhender l’ensemble, et de descendre et de remonter sans trop de difficulté. La balade, qui nous mène jusqu’aux ruines de White House, nous permet de nous plonger au cœur du canyon, de descendre à l’intérieur où la végétation est florissante, où les petits écureuils, nombreux, gambadent aux grès de leurs désirs, sans trop se soucier des touristes qui passent. La balade est absolument charmante.
Nous reprenons la route en direction de Kayenta, à la frontière entre l’Arizona et l’Utah, dans l’espoir de rentrer dans le parc de Monument Valley avant le coucher du soleil. Nous arrivons vers 6 h 00. Le soleil a commencé sa descente, et se trouve derrière les nuages. Le soleil se couche tout doucement nous offrant une fois de plus un spectacle éblouissant, aux couleurs rouge-orange. Après le coucher du soleil, nous filons à l’hôtel, en fait un Bed & Breakfast dans un mobile-home, chez John A. Bornefeld. L’accueil est très chaleureux (comme toujours), et John nous donne quelques renseignements touristiques sur la région et nous propose un accès à Internet. Nous sortons ensuite mangéer à l’Amigo Cafe, restaurant mexicain, où nous mangeons copieusement et à bon marché. Nous rentrons nous coucher chez John, où le silence est d’or car pour une fois aucune clim n’est présente dans ce quartier de mobile-homes !

 

 < Etape précédente  | Galerie Photos  | Etape suivnte >