USA – Grand Canyon

A partir de Sedona, nous poursuivons la route jusqu’au Grand Canyon, où nous déposons nos bagages à l’hôtel Roadway Inn Red Feather. Nous partons ensuite en direction du Park, où nous nous acquittons des droits d’entrée en achetant le National Park Pass. L’orientation à l’intérieur du Park n’est pas si simple car aucune direction n’est indiquée, et nous ne comprenons que très tardivement qu’il nous faut emprunter une navette pour pouvoir accéder au Visitor Center.

Nous demandons ici des renseignements sur les balades possibles dans le Grand Canyon. Nous avions initialement prévu de faire la balade qui descend dans le Grand Canyon jusqu’à Phantom Ranch (25 km aller-retour), mais on nous déconseille fortement de l’entreprendre car la route du retour est impraticable à cause des récentes intempéries, ce qui nous obligerait à prendre la la même route que l’aller, qui est très éprouvante. Cette randonnée est d’autant plus éprouvante que nous ne rencontrerons aucun point d’eau, nous obligeant à tout transporter sur nous. Les rangers nous conseillent donc de descendre et de s’arrêter à la moitié du chemin, à Skeleton Point.

Il est maintenant trop tard pour commencer quoique ce soit, aussi nous rentrons à l’hôtel pour profiter de la piscine et du jacuzzi avant d’aller manger.  même route que l’aller, qui est très éprouvante. Cette randonnée est d’autant plus éprouvante que nous ne rencontrerons aucun point d’eau, nous obligeant à tout transporter sur nous. Les rangers nous conseillent donc de descendre et de s’arrêter à la moitié du chemin, à Skeleton Point.

Manger ! en voilà une chose qui nous effraie : nous sommes cernés par les MacDonald et autres vendeurs de burgers ! Que faire ? Il reste le Quality Inn qui propose un buffet à volonté (entrées, plats et desserts), bref tout pour faire un repas équilibré !3 h 30 : le réveil sonne, mais nous étions déjà réveillés ! Merci le décalage horaire ! Nous avions prévu de nous lever tôt pour commencer la marche aux premières lueurs du jour et éviter de marcher aux heures les plus chaudes. Nous préparons les sacs à dos avec eau et vivres et nous les allégeons le plus possible. Il fait encore nuit lorsque nous partons pour le Grand Canyon, nous prenons une navette au Visitor Center qui nous emmène à Yaki Point, point de départ de la randonnée. Le soleil n’est pas encore levé à 5 h 30 lorsque nous débutons la marche mais la chaleur est déjà perceptible. Les premières lueurs de l’aube se lèvent et nous permettent de découvrir petit à petit les teintes jaunes-orangers sur les roches du Grand Canyon.

La descente est somme toute rapide, puisque, nous atteignons le premier repaire Cedar Point, puis le second Skeleton Point, relativement rapidement, au bout de 2 heures de marche. Nous décidons donc de nous aventurer encore un peu plus loin sans toutefois dépasser 8 h 00, heure à laquelle nous
commencerons l’ascension. Nous poursuivons donc la descente jusqu’au croisement de Tonto Trail. Le paysage est splendide, les couleurs magnifiques et la chaleur se fait de plus en plus intense. Les rangers nous avaient prévenus : plus on descend et plus il fait chaud.
Nous entamons la remontée qui est effectivement très accablante, les coins d’ombre se font rares sur le chemin, mais nous multiplions les pauses pour ne pas fondre au soleil. Nous rencontrons les convois de mules qui descendent ces messieurs-dames jusqu’à Phantom Ranch. La remontée est certes pénible pour nous car nous souffrons sous la chaleur, mais elle n’est certainement pas comparable à ce que peuvent ressentir les derrières de ces messieurs-dames sur leur mule. Nous n’échangerions pas notre place pour tout l’or du monde ! Nous arrivons finalement au sommet vers 13 h 00, après 2 h 30 de descente et 5 h 00 de remontée. Splendide et inoubliable randonnée, mais quelle suée !!

Nous rentrons à l’hôtel pour une petite douche bien méritée, et quelques minutes de détente dans la piscine. Nous repartons de nouveau pour le Grand Canyon, à l’assaut de la rive Ouest pour le coucher du soleil. Nous prenons l’une des navettes disponibles et nous nous arrêtons aux endroits les plus stratégiques pour admirer les lueurs rasantes du soleil couchant. D’en haut, on a parfois du mal à appréhender la profondeur du Grand Canyon, mais on a une vue d’ensemble splendide sur les différentes strates.

Après le coucher du soleil, nous mangeons dans le parc du Grand Canyon, dans un self service dans la cafétéria du Maswick Lodge. Nous rentrons à l’hôtel, et éteignons les lumières vers 21 h 00.

Mardi 28 août 2001, nous sommes une fois de plus réveillés de bonne heure et nous nous levons à 6 h 00. Nous préparons les valises, et filons à l’héliport Air Star où nous avons réservé un survol en hélicoptère du Grand Canyon. Nous décollons, tout excités à 8 h 00 et partons pour une heure de balade
à couper le souffle. Nous survolons d’abord la forêt environnante, puis plongeons dans la faille béante du Grand Canyon. Nous avons parfois la sensation qu’il nous suffirait de tendre la main à l’extérieur pour lui caresser les côtes. Les vues sont imprenables et l’on comprend, une fois dans les airs, pourquoi c’est la septième merveille du monde. Le Colorado, qui coule au fond du Canyon, et que l’on croyait jusqu’à présent marron, se dévoile sous une autre face, d’un vert quasi-émeraude.

La rencontre de cet affluent vert avec le Colorado marron, les différentes coupes de roche, la profondeur hallucinante (pouvant atteindre 1 600 m à certains endroits) de cette faille sont absolument splendides (à ne manquer sous aucun prétexte !).

 

  < Etape précédente | Galerie Photos | Etape suivante >