USA – Moab

Nous quittons le parc du Mesa Verde en début d’après-midi et partons pour Moab, où nous avons réservé une chambre dans une auberge de jeunesse. Moab se trouve dans l’Utah, proche des deux parcs nationaux que sont Arch et CanyonsLand. L’auberge de jeunesse, trouvée dans le Guide du Routard, se révèle être un peu « miteuse », mais pour 24$ la nuit, il ne fallait tout de même pas que l’on s’attende à un palace. La chambre est petite mais le calme est présent, ce qui nous laisse déjà présager de trois bonnes nuits. Les douches collectives sont plutôt sales et manquent cruellement d’intimité. Mais il y a un jacuzzi, une laverie, une cuisine (au secours, fuyons !) et Internet, bref tous les petits + d’une bonne adresse du
Routard.

Nous prenons la route touristique qui longe le Colorado. Un orage menace d’éclater au loin mais la route est vraiment magnifique, on se faufile le long d’une énorme falaise rouge. Nous empruntons une piste non goudronnée. L’orage est maintenant plus que menaçant et les premières gouttes de pluie commencent à tomber, nous permettant d’admirer à deux pas de nous deux magnifiques arcs-en-ciel. L’Ouest des Etats-Unis est vraiment l’endroit où la pluie et le soleil se combinent à merveille. Le ciel est splendide et le spectacle ne cesse de nous époustoufler tant le ciel devient de plus en plus pourpre, donnant à la roche des teintes de plus en plus rouges. Même notre peau s’accapare ces couleurs. Nous poursuivons la route, une boucle qui passe par l’autoroute et traversons par la même occasion l’orage. Ici, même les éclairs ont l’air plus grands et plus effrayants que d’habitude. Une fois sur l’autoroute, le spectacle n’est pas terminé, le soleil est couché, mais on a encore devant nous un ciel avec un magnifique dégradé, couleurs arc-en-ciel. Le paysage n’offrant aucun obstacle devant nous, on a envie de plonger ou de se fondre dans le ciel. C’est vraiment féerique, d’autant plus que, derrière nous, au loin, l’orage sévit toujours.

Nous entrons dans Moab, qui ne semble pas avoir été perturbée par l’orage. Cette ville a son charme, car il y règne, une fois la nuit tombée, une certaine effervescence que nous n’avions pas encore connue depuis notre arrivée aux USA. Nous choisissons, ce soir, un restaurant italien avec terrasse et dégustons avec appétit un immense plat de coquilles farcies, sauce tomate au basilic : un vrai régal !

Nous rentrons à l’hôtel, pour profiter du jacuzzi. Les sanitaires sont vraiment très archaïques et les douches n’incitent pas à y passer deux heures. Quant au jacuzzi à une buse, il empeste la javel ! Mais ce passage dans le jacuzzi nous détend et nous ne tardons pas à nous coucher.

  < Etape précédente       Etape suivnte >